8 octobre 2017

La Section Sportive Scolaire

Cette présentation prend en compte les textes nationaux récents qui encadrent le dispositif, les orientations du projet de l’académie, et les caractéristiques locales de la section sportive volley ball du collège Henri Brunet, 39 bis Avenue du 6 Juin 14000 Caen.

Qu’est ce qu’une Section Sportive Scolaire ou comment faciliter la réussite scolaire par le biais de la réussite sportive ?

La section sportive scolaire du collège Henri Brunet offre aux élèves volontaires, la possibilité de bénéficier, après accord des familles, d’un entraînement plus soutenu en volley-ball, tout en suivant une scolarité normale.

Ce complément de pratique sportive approfondie doit motiver les élèves en leur donnant l’occasion de progresser et d’être valorisés dans leur sport de prédilection. Il contribue ainsi à leur épanouissement et à leur réussite scolaire.

La Section Sportive Scolaire du collège Henri Brunet de Caen est « multi-profilée » car étant finalisée prioritairement par un projet éducatif lié à l’établissement, mais aussi, tournée vers l’expression sportive d’un niveau de pratique de qualité.

Responsabilité :

La responsabilité de la Section Sportive Scolaire est confiée à un enseignant EPS de l’établissement ( ), qui coordonne, avec le chef d’établissement, une équipe pluridisciplinaire d’enseignants volontaires et motivés ainsi que des spécialistes sportifs non scolaires ( intervenants extérieurs mis à disposition par le comité du Calvados de Volley, lié à l’établissement scolaire par une convention).

Aspects pédagogiques :

Les élèves de la section sportive sont tous volontaires. Ils doivent être motivés. L’accord des familles est demandé pour l’inscription en 6ème et à chaque fin d’années scolaires.

L’élève dispose d’un entraînement soutenu dans l’activité volley ball : (3h/semaine/division) en plus des horaires obligatoires d’EPS.

Aspect médicaux :

Un suivi annuel est organisé (visite médicale effectuée par le médecin traitant ainsi qu’une seconde visite obligatoire et gratuite dans un centre agréé de Médecine du Sport).

Des actions de prévention et d’éducation à la santé sont développées pendant l’année.

Orientations générales :

La Section Sportive, en rendant possible la pratique approfondie d’une activité sportive dans le cadre scolaire, constitue un dispositif de réussite et de valorisation des compétences et aptitudes des jeunes et permet :

  • de motiver les élèves en leur donnant l’occasion de progresser et d’être valorisés dans le sport qu’ils affectionnent, d’exprimer des compétences pour contribuer à leur réussite scolaire et à leur reconnaissance sociale
  • de développer leur goût de l’effort et de les aider à mesurer les conséquences d’un travail suivi et régulier
  • de les ouvrir sur l’extérieur et de développer leur autonomie
  • de leur permettre d’acquérir une culture d’équipe et de vivre dans le cadre d’une solidarité collective
  • de les aider à évoluer dans une bonne hygiène sportive et de vie quotidienne et d’adopter des comportements de sécurité pour eux et pour les autres
  • de participer à leur éducation citoyenne
  • de contribuer à l’ambiance sportive de l’établissement

Comment ?

  • Remédiation pour les élèves en difficulté (tutorat, aide aux devoirs, …)
  • Organisation horaire raisonnée des élèves
  • Suivi scolaire et sanitaire (visites médicales obligatoires)
  • Améliorer l’équilibre des effectifs entre les publics féminins et les publics masculins
  • Sensibiliser les élèves sur l’ensemble des rôles sociaux concernés en Volley-ball (arbitres, juges, capitaines d’équipes, …) en mettant l’accent sur l’arbitrage. En effet, chaque élève se verra attribuer une carte de Jeune Officiel, certifiant de ses capacités à encadrer des rencontres sportives. Il pourra ainsi animer des rencontres scolaires et fédérales, si le niveau, en tant qu’arbitre, le justifie.

Quels sont les objectifs sur le plan scolaire ?

  • les objectifs scolaires sont ceux d’une classe de collège
  • l’équipe pédagogique peut décider de suspendre temporairement les entraînements au profit de la scolarité (soutien scolaire, …)
  • elle peut aussi décider à tout moment pour des raisons scolaires, comportementales ou sportives d’exclure l’élève de la section
  • l’élève va développer son autonomie grâce à son organisation pour concilier entraînements, études, loisirs, et pour planifier son travail personnel

Quels sont les objectifs sur le plan humain ?

  • favoriser l’élaboration d’une image de soi positive
  • apprendre à vivre en collectivité, développer le goût de l’effort, la ténacité, l’esprit d’équipe : source de socialisation !
  • vivre des moments forts dans la victoire comme dans la défaite et connaître une tranche de vie que les autres élèves ne connaîtront pas au collège, ceci grâce aux relations privilégiées qui existent entre les élèves et les adultes impliqués dans ce projet.

Quelques chiffres concernant la Section Sportive

… élèves inscrits, toutes divisions confondues (de la 6ème à la 3ème)

environ … élèves inscrits à l’Association Sportive Volley du collège Henri Brunet et pratiquant cette activité en compétition UNSS le mercredi après midi. Certains élèves sont diplômés « arbitres de niveau académique » et ont la possibilité d’arbitrer des rencontres fédérales.

Les valeurs du sport

Il appartient de fixer des repères éthiques et moraux auxquels les sportifs et l’opinion publique puissent se référer. Ces repères doivent être les valeurs du sport.

Le mot valeur doit être compris ici comme un principe moral de référence qui guide les comportements. S’affirmer sportif doit être un sujet de fierté qui impose en contrepartie une obligation d’exemplarité, fondée sur le respect scrupuleux des valeurs définies ci-après :

La loyauté.

Accepter la vérité sportive, être en permanence « fair-play », ne pas tricher, ne pas biaiser, ne pas simuler. Rejeter radicalement toute forme de dopage, de collusion, de corruption. Se garder de porter atteinte, de quelque façon que ce soit, à la précieuse source de santé physique et morale que nous offre le sport.

Le respect.

Il concerne :
– d’abord, bien sûr, le respect des règles du sport pratiqué, dans la lettre et dans l’esprit,
– le respect des arbitres et de l’arbitrage, qu’il faut savoir accepter,
– le respect de l’adversaire, sans lequel le jeu sportif n’existerait pas. Rester correct en n’étant jamais méprisant ou vulgaire. Cela n’est en rien contradictoire avec la volonté, la ténacité, voire l’acharnement dans la recherche de la victoire.
– le respect du public : être simple; éviter les démonstrations agressives ou excessives mais savoir partager ses émotions avec le public; aller toujours jusqu’au bout de ses moyens;
– le respect de l’environnement : veiller à limiter dans toute la mesure du possible les atteintes à l’environnement que peuvent éventuellement générer les activités sportives.

Le contrôle de soi.

Ne pas répondre aux provocations, ne pas récriminer, rester lucide, calmer ceux qui se laisseraient emporter. Maîtriser son « ego » et mettre son énergie créatrice au service de la collectivité sportive. Avoir en permanence à l’esprit et défendre la remarquable valeur éducative du sport et sa contribution à la construction de la personnalité de chacun.

Le dépassement de soi.

Une des « raisons d’être » du sport est d’offrir aux pratiquants de tout niveau un sentiment d’accomplissement et de réussite par le recul de ses limites. Il exige beaucoup de générosité dans l’effort et de persévérance dans les pratiques et aboutit ainsi à des améliorations des qualités physiques et morales qu’aucune autre activité ne peut procurer.

L’esprit d’équipe, en particulier, conduit à ce dépassement : il constitue une école de la solidarité et de l’abnégation, même dans les sports individuels. « L’amour du maillot » amène à réaliser des exploits que l’on croyait hors de portée.

La joie dans le sport.

Le sport est une source d’enthousiasme. Il procure des sentiments, des sensations, des joies que rien d’autre ne permet d’atteindre. Leur intensité dépasse de loin celle de la vie courante et vous emmène dans un autre univers ! Les amitiés nouées sur les terrains sont parmi les plus belles et les plus solides. Il faut vivre le sport comme un immense plaisir, à la mesure – extraordinaire – de ce qu’il apporte.

Respecter ces valeurs est la façon la plus efficace de tirer de la pratique sportive un profond sentiment d’épanouissement et de progrès, en un mot de se donner la chance d’ajouter une dimension supplémentaire et heureuse à son aventure humaine.